La TVA s’appliquera également à la chirurgie esthétique

Publié le : 9/12/2014

“Nouvelle mesure” qui devrait entrer en vigueur malgré la contestation, la TVA devra désormais serait appliquée aux actes de chirurgie esthétique “non fonctionnels”. Autrement dit, la majorité des interventions de chirurgie esthétique : chirurgie des paupières, poches sous les yeux au laser, augmentation des seins, etc.

Quels actes de chirurgie esthétique seront soumis à la TVA ?

Dans l’attente d’une liste exhaustive des chirurgies esthétiques soumises à la TVA et des actes exonérés, la loi cible principalement toute chirurgie esthétique “de confort” ou “de beauté” qui ne répond pas à des critères médicaux garantissant la bonne santé du patient.

Ainsi, certains actes d’abdominoplastie ou de liposuccion pris en charge par la sécurité sociale (totalement ou en partie) resteront exonérés de toute TVAet ne verront donc pas leur prix augmenter.

Augmentation du prix de la chirurgie esthétique

Concernant le prix de la chirurgie esthétique “classique” destinée au rajeunissment du visage (lipostructure des cernes, lifting des paupières, chirurgie des poches sous les yeux, etc), à l’embellissement de la silhouette (augmentation ou réduction du volume des seins, abdominoplastie, liposuccion, etc), ceux-ci ont de grandes chances d’augmenter, suivant le taux de TVA de 19,6% dès lors que celui-ci sera officiellement rendu applicable.

La chirurgie esthétique, y penser maintenant

Si vous envisagiez une chirurgie esthétique, quelle qu’elle soit, il est encore temps de prendre rendez-vous pour une première consultation, recevoir l’avis d’un chirurgien esthétique spécialiste, pour prévoir une intervention avant l’augmentation inéluctable des tarifs, liée à ce nouveau dispositif légal.

Pour toute information complémentaire, contactez un chirurgien esthétique du Centre.