Le Botox pour traiter l’hyperhidrose, l’hypersudation ou la transpiration excessive

Nombreuses sont les personnes qui souffrent, quotidiennement d’une transpiration excessive également appelée hypersudation ou hyperhidrose.

Il est aujourd’hui possible de se débarrasser de ce problème par le biais d’injections de Botox®.

La sudation

La sudation est régulée par le système nerveux sympathique.  Elle est entre autre déclenchée par une augmentation de la température du corps (fièvre, exercice physique, etc.) ou encore en situation de stress ou d’hyper émotivité.

Cependant certaines personnes souffrent d’hypersudation, aussi appelée hyperhidrose, qui se traduit par une production excessive de sueur. La sudation chez les personnes souffrant d’hyperhidrose peut intervenir à tout moment et l’idée même de transpirer est un élément déclencheur de la sudation.

L’hyperhidrose : un véritable frein à l’épanouissement social et professionnel

Que le cadre soit professionnel ou personnel, une production excessive de sueur dans les activités quotidiennes, peut avoir des répercussions sociales gênantes non négligeables, voire handicapantes. L’hypersudation est la conséquence directe d’un excès de stimulation des glandes sudorales lié à l’anxiété, l’hyper émotivité, l’alimentation, le climat, etc.

Il existe cependant une solution, encore peu répandue mais qui a très largement fait ses preuves : les injections de Botox®.

Des injections de Botox® pour traiter l’hyperhidrose

Le traitement de l’hyperhidrose des aisselles par injection de toxine botulique présente l’avantage d’être un remède rapide, sans danger, dont l’efficacité n’est plus à prouver.

La toxine botulique, plus communément appelée Botox®, est injectée dans la zone axillaire, visant les neurotransmetteurs responsables de l’activité des glandes sudorales bloquant ainsi la sudation excessive des aisselles.

Très efficace, ce traitement est à renouveler tous les 7 mois, car il s’agit d’un traitement suspensif.